36. Coming out.

Chroniques des Lendemains

Ma collègue me montre une photo sur un téléphone :
« Hey, look at this baby! He looks JUST LIKE YOU! »
Effectivement, ledit enfant a de gigantesques yeux bleus et un petit duvet blond sur le crâne.
Il pourrait très bien être mon fils caché.
Je souris.
J’ai mal aux ovaires.

Internet, y’est grand temps que je fasse mon coming out ;
je pense que j’en veux, des enfants, finalement.

C’est que, vois-tu, j’ai répété à tords et à travers à tous et à chacun que je n’en voulais pas.
Pendant des années.
Tellement que j’ai fini par me croire dur comme fer.

Des enfants ça crie, ça hurle, ça pleure, ça morve, ça chie, ça pisse, ça tombe malade, et ça vient au monde en scrappant ton corps en entier, te laissant ramollie, faible, et cernée pendant des années.
Ça vient avec des vergetures, de la cellulite et du surpoids…

View original post 518 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s