Un instant d’apesanteur

Carpe Diem

Ocean-Gravity © Copyright 2014 Ufunk.net

 Le miracle c’est de marché sur terre

Thich Nhat Hanh.

Des fois, tu es le créateur de tes propres désastres. Qu’est-ce que tu fais pour t’en sortir? Tu profites d’un surplus de volonté, sachant que ce n’est pas illimité, pour passer à un niveau supérieur, et ainsi de suite, jusqu’à ce que l’air ne soit plus respirable, moi, je veux respirer l’air des altitudes, pour que mon souffle soit rude. Respirer librement. C’est tout. Ou tu quittes, ou tu te bats. Quitter c’est facile, détruire c’est facile. Y a des jours, tu es le vilain de ta propre histoire. Un adversaire robuste s’il en est. Des fois, Il n’en faut pas trop, qu’une petite poussée, et te re-voilà sur le cul.

Mais il faut vivre, il faut travailler!

Tchekhov

Il faut bien vivre, du mieux qu’on peut, revenir à la base. Inspire, expire, juste être, c’est…

View original post 185 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s